Cent rêves cent sourires

17 novembre 2005

Un projet culturel et pédagogique

logo_snez_022

___________Des objectifs___________

1 - Rencontrer les enfants cubains
2 - Donner aux enfants cubains
3 - Partager notre aventure

1 - Il s’agit de partir à Cuba, pendant 2 mois, de fin janvier 2006 à mars 2006, et conformément à un itinéraire préalablement déterminé (Voir carte), pour aller à la rencontre de 100 enfants âgés de 8 à 14 ans. En effet, les enfants de cette tranche d’âge s’expriment correctement, savent lire et écrire.
Nous souhaitons rencontrer des enfants, sans distinction de classes sociales, vivant aussi bien dans des zones urbaines que rurales.

Chaque enfant nous raconte son rêve puis l’écrit en quelques lignes sur une page. Il s'agit de rêves simples, voire matériels, consistant le plus souvent à imaginer la future vie professionnelle. L'enfant est ensuite photographié, en couleur et “ avec le sourire ”, dans son école ou maison de culture.

L’ensemble des textes écrits par les enfants cubains et leurs photos, constitue un carnet de voyage intitulé “ Cent rêves, cent sourires ”, présenté de la manière suivante :
-   La photo est insérée sur la page de gauche du carnet, au bas de laquelle figurent le prénom de l’enfant photographié, son âge, ainsi que le nom de sa ville
-   Sur la page de droite, sont apposés les textes écrits par les enfants, avec leurs propres mots. Ils sont conservés tels quels, nous nous contentons d’y ajouter une traduction française.
-   Pour chacun de ces textes, les mots utilisés, sont répertoriés pour constituer un lexique ajouté à la suite de la traduction française (voir "aperçu du carnet de voyage", p. 6).
-   La couverture est réalisée avec la compilation de l’ensemble des photos, laissant apparaître le titre.

2 - En échange de leur coopération, nous proposons aux enfants cubains de découvrir, dans le cadre d'une exposition photos, un recueil de témoignages de 100 enfants français, âgés également de 8 à 14 ans et sans distinction de classes sociales. Ces derniers sont photographiés en couleur et “ avec le sourire ” dans leur environnement. Ils écrivent en quelques lignes sur une page leurs rêves ou bien un simple message de sympathie à l’égard des enfants cubains. Pour chacun de ces textes écrits par les enfants français, une traduction espagnole ainsi qu’un lexique rassemblant les différents mots utilisés, sont ajoutés en bas de page. Ce recueil de témoignages s’intitule “ Y tu, cual es tu sueño ? ” (Et toi, quel est ton rêve ?)

3 - Le projet réside dans la réalisation d’un carnet de voyage intitulé “ Cent rêves, cent sourires ”. Ce titre s’explique par la volonté de démontrer que la richesse n’est pas simplement matérielle et que les Cubains, comme d’autres peuples vivant dans des pays en difficulté, ont des rêves et sourient plus facilement.

Ce carnet de voyage vise un public jeune et adulte qui pourra apprécier le travail réalisé lors de diverses expositions photos.

___________En résumé___________

Le projet participe d’un véritable échange culturel entre les enfants :
- il permet aux enfants français de découvrir les enfants cubains de façon originale, mais également de connaître leurs aspirations personnelles. Il en est de même pour les enfants cubains.
- il doit susciter chez les lecteurs une ouverture d’esprit et l ‘envie de découvrir à leur tour Cuba ou bien tout simplement de voyager.

Outre sa dimension culturelle, le projet, s’inscrit également dans
une démarche pédagogique.
En effet, le lexique permet aux lecteurs de découvrir et d’apprendre la langue espagnole. Les enfants cubains, quant à eux, découvrent et apprennent la langue française, grâce au recueil de témoignages.

Posté par centreves à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 novembre 2005

Aperçu du carnet de voyage

apercu7apercu23

Posté par centreves à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2005

Qui sommes-nous ?

Nous formons un duo motivé, fort des expériences individuelles de chacune.

___________Souad___________

Passionnée d’Histoire, et plus particulièrement par les relations internationales depuis 1945, c’est tout naturellement que je m’intéresse à la Révolution cubaine et ses conséquences. Je succombe au charme de cette île et je crois alors que la rencontre avec le peuple cubain doit se faire dans le cadre d’un projet.

Le projet est délibérément tourné vers les enfants. Porteurs d’espoir, ils sont la force vive et l’avenir d’un pays. Le gouvernement cubain en a pris conscience très tôt, puisqu’il s’est évertué à promouvoir et à développer une politique en matière d’éducation, si bien qu’aujourd’hui, les jeunes Cubains bénéficient d’une éducation digne de nos sociétés occidentales.
Enseignante en collaboration avec un organisme de soutien scolaire à domicile, je suis constamment au contact des enfants. J’éprouve un plaisir immense à les aider ou simplement à rester en leur compagnie. Les diverses gardes d’enfants me donnent également l’occasion de mieux les connaître. Je leur porte un amour inconditionnel et reste admirative devant leur simplicité et leur innocence. Mon expérience avec les enfants me donne une certaine assurance qui me permet de les aborder sans appréhension. Je suis d’ailleurs impatiente de rencontrer enfin les enfants cubains pour apprendre à mieux les connaître.

Mes études de droit international, ont développé chez moi le sens de la rigueur et des responsabilités, celui des priorités, l’aptitude à communiquer et à faire adopter mes idées. Autant d’acquis que je mets au service de la réalisation du projet “ cent rêves, cent sourires ”.

___________Snezana___________

Passionnée par les questions liées à l'éducation et à l'enfance, ce projet s'inscrit pour moi dans la logique de mon cheminement personnel depuis plusieurs années.

Mes années de bénévolat durant mes premières années d'études à Lyon de 1997 à 1999 dans une association de soutien scolaire m'ont permis de développer mon sens de la pédagogie et du contact avec les enfants.
En 2002, j'ai profité d'un séjour au Guatemala pour rédiger un rapport pour une association humanitaire de parrainage d'enfants. Le but était la réalisation du site Internet de l'association.
Et en février 2004, je réitérais l'expérience mais cette fois, au Burkina Faso et auprès d'adultes et d'adolescents. Je suis partie avec une association humanitaire afin de lancer une campagne d'alphabétisation et de sensibilisation à la santé dans le village de Houndé (entre Ouagadougou et Bobo Dioulasso). Avec l'aide des collaborateurs locaux et de 2 institutrices françaises, nous avons formé une dizaine de formateurs en alphabétisation qui aujourd'hui alphabétisent des groupes de 15 personnes, avec l'aide d'une ONG espagnole présente sur place.

Ces expériences humaines fortes ont permis de développer en moi des valeurs de tolérance, d'humilité, de respect, d'ouverture d'esprit ; et c'est cet amour pour la vie et cette croyance en l'être humain qui me motivent à m'investir dans ce projet. Si l'on ajoute à cela mon goût pour la communication, pour le travail en équipe, mon sens de la persuasion, ce projet n'a finalement que toutes les chances de réussir.

Posté par centreves à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Itinéraire

Le projet est réalisé dans le cadre des programmes "Paris Jeunes Aventures".

8 semaines sont nécessaires à la réalisation du projet. Le départ est prévu en janvier 2006.

(Voir carte)

Itinéraire : carte_itineraire2

1) La Havane – Vinales   
2) Vinales – La Havane               
3) La Havane – Santa Clara
4) Santa Clara – Trinidad         
5) Trinidad – Santiago de Cuba - Barracoa
6) Santiago de Cuba – Manzanillo


Posté par centreves à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nos contacts

___________En France___________

Le recueil de témoignages “ Y tu cual es tu sueño ? ” (Et toi, quel est ton rêve ?) est réalisé grâce à la participation de 100 enfants français âgés de 8 à 14 ans, sans distinction de classes sociales. Chaque enfant ayant préalablement fait signer une autorisation parentale.

Le recueil se présente sous la forme d'un cahier d'écolier (14,8 cm x 21 cm).

La photo est insérée sur la page de gauche du recueil, au bas de laquelle figurent le prénom de l’enfant photographié et son âge.
Le format de la photo varie en fonction de son contenu :
un format 6 x 8 cm pour un portrait de l’enfant
un format 9 x 12 cm ou 10 x 13 cm pour une mise en valeur de l’environnement dans lequel est pris l’enfant

Sur la page de droite, l'enfant écrit son rêve en quelques lignes ou bien un simple message de sympathie à l’égard des enfants cubains. Le texte écrit est conservé tel quel. Une traduction espagnole ainsi qu’un lexique rassemblant les différents mots utilisés, sont ajoutés en bas de page. Les enfants cubains peuvent ainsi découvrir la langue française.

Voir “ les retours” pour les partenariats et les parrainages.

___________A Cuba___________

Nous attendons de Mme Yolanda WOOD PUJOL, Conseillère culturelle au sein de l'Ambassade de la République de Cuba à Paris, qu'elle nous communique les coordonnées d'écoles ou de maisons de culture cubaines avec lesquelles nous pourrions collaborer en vue de la réalisation du projet.

Les villes de La Havane, Viñales, Santa Clara, Trinidad, Santiago de Cuba, Baracoa et Manzanillo ont retenu notre attention.

Nous sommes tout à fait disposées à élargir notre champ d'action à d'autres villes. Il est entendu que nous ne faisons aucune différence entre les zones urbaines et les zones rurales.

Posté par centreves à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les retours

1 – Mairie de Paris 

Notre projet, retenu
parmi plus de 500 candidatures, fait partie des projets "coup de cœur",
pour lesquels le soutien financier est important. Nous sommes
d'ailleurs invitées, au retour de Cuba, à expliquer notre projet et
notre démarche à la radio et/ou dans la presse écrite.
Le projet
vise un public large. Nous proposons de réaliser des expositions photos
et des conférences dans des établissements scolaires. Les élèves vont
alors découvrir, à travers un carnet de voyage, les aspirations
personnelles des enfants cubains. Au cours des conférences, nous
souhaitons expliquer notre démarche, nos motivations, faire partager
aux élèves notre expérience pour susciter en eux une ouverture d'esprit
et l'envie de réaliser à leur tour leur propre projet.

Voir les établissements scolaires retenus.

2 – Ambassade de Cuba à Paris

Nous
souhaitons réaliser, avec le soutien du service culturel, une
exposition photos et une conférence au sein même de l'Ambassade.

3 – Les Clubs UNICEF Jeunes

Les
Clubs UNICEF Jeunes fonctionnent dans les établissements scolaires
(écoles primaires, collèges, lycées) sous la conduite d’enseignants.
Ils regroupent des Jeunes soucieux de mieux comprendre les problèmes
des pays en développement et l’action de l’UNICEF dans ces pays.
Centres
de réflexion et d’échanges, les Clubs UNICEF incitent les Jeunes à
entrer dans une démarche de SOLIDARITE et de CITOYENNETE UNIVERSELLE.
Les
activités des Clubs UNICEF peuvent prendre des formes variées :
correspondance avec des Jeunes d’un pays en développement, activités au
sein de l’établissement scolaire, soutien de projets de terrain adoptés
par l'UNICEF France, actions de solidarité…
Nous proposons de
réaliser des expositions photos et des conférences au sein des Clubs
UNICEF Jeunes. Les élèves des établissements scolaires concernés vont
alors découvrir, à travers un carnet de voyage, les aspirations
personnelles des enfants cubains. Au cours des conférences, nous
souhaitons, expliquer notre démarche, nos motivations, faire partager
aux élèves notre expérience pour susciter en eux une ouverture d’esprit
et l’envie de réaliser à leur tour leur propre projet.

Lycée d'enseignement familial et social Jacques Monod
12, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Collège André Citroën
208, rue Saint Charles, 75015 Paris

4 – Les établissements scolaires

Les
élèves des établissements scolaires contactés participent à la
réalisation du recueil de témoignages. En contrepartie et comme pour
les clubs UNICEF Jeunes, nous proposons de réaliser des expositions
photos et des conférences qui vont permettre aux élèves de découvrir, à
travers un carnet de voyage, les aspirations personnelles des enfants
cubains. Au cours des conférences, nous souhaitons, expliquer notre
démarche, nos motivations, faire partager aux élèves notre expérience
pour susciter en eux une ouverture d’esprit et l’envie de réaliser à
leur tour leur propre projet.

Ecole Elémentaire
41, rue de l'Arbalète, 75005 Paris

Collège Pierre Alviset
88, rue Monge, 75005 Paris

Ecole Primaire
59, avenue du Québec, 01460 Montréal-la-Cluse

Originaires
de Montréal-la-Cluse, petite ville du département de l’Ain, nous avons
effectué notre scolarité dans cette école et nous tenons tout
particulièrement à faire partager notre expérience aux élèves
d’aujourd’hui.

Posté par centreves à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]